Troll V2, dripper intéressant ou vrai troll ?

Troll V2, dripper intéressant ou vrai troll ?

Troll V2, évolution moderne du premier Troll, un dripper qui suit les traces du premier modèle avec sa fameuse tête de troll internet gravée, attirant étrangement l’œil !

Troll V2

En regardant de plus près ce dripper, on se rend rapidement compte que le Troll V2 est destiné aux « cloud chasers », même si on peut obtenir une vape orientée saveur selon la façon dont on l’utilise.

Il est livré avec deux drip tip. Le premier en acier et de taille réduite, confortable mais chauffe vite à haute température. Le deuxième est très large et sera parfait pour les cloud chasers, il est en matière plastique isolante, probablement du delrin.

On trouve aussi dans la boîte le reste du matériel (joints et vis de rechange, coils préfaits et coton).

Mais à quoi il ressemble donc ce dripper dans le détail ?

Le Troll V2 est d’un diamètre de 22mm, et la tête de troll internet se voit très sur le corps du dripper. On adore ou on déteste, pour ma part je trouve cela vraiment fun !

Le corps, en acier inoxydable épais, nous montre bien qu’il ne risque pas de vous lâcher de sitôt. Rien à redire non plus sur le plateau et ses vis, qui ont l’air bien solides. Le plateau est aussi spacieux et permet des montages assez imposants.

La cuve est quant à elle vraiment profonde (10mm), ce qui permet de ne pas avoir à sortir sa fiole trop souvent !

La construction du Troll V2 est donc de très bonne facture, il tiendra dans le temps sans aucun problèmes.

Seul petit bémol (qui n’en est pas vraiment un), quand ils sont secs, les joints toriques sur la base du dripper peuvent être sacrément solides ! Mais avec peu d’huile de coude (ou de lubrifiant), on oublie vite ce petit défaut.

Passons maintenant à l’airflow du Troll V2.

Ici, vous aurez le choix entre deux types d’airflow : soit des fentes horizontales pour une vape orientée saveur, soit des fentes verticales pour une vape orientée cloud. On ajuste le débit d’air en tournant le baril, avec un peu de patience on peut arriver à se faire aussi bien une vape super aérienne qu’une vape serrée, selon ses goûts.

Dernier point positif pour le Troll V2, la présence de l’airflow en haut et des trois joints toriques sur sa base empêche toute fuite.

Nous avons donc là un dripper simple mais efficace, rien de nouveau mais une amélioration net du premier modèle qui fait plaisir.

Polyvalent, solide, vendu à prix très correct, c’est un dripper qui plaira aussi bien aux débutants qu’aux vapoteurs experts, et aussi bien aux amateurs de clouds qu’aux amateurs de saveurs ou de vape toute simple.

Si le Troll vous intéresse (le dripper, pas le fait de troller les autres bien sûr 😉 ), vous pouvez vous rendre chez Vape in the City !